Covid-19 : Les Gets s’engage pour votre sécurité.

Pour connaître les mesures sanitaires de la station, cliquez ici.

8 choses à faire depuis son salon pour être fin prêt.e sur les pistes

Vous commencez sérieusement à penser à la première piste que vous allez vous envoyer en sortant de chez vous ? Nous aussi !

Alors en attendant que le froid nous picote les joues, que le soleil nous réchauffe le cœur et que les cuisses et mollets chauffent à force de dévaler les pentes, si on se secouait le cocotier pour être les premiers à chausser les skis cet hiver ?

Un jour, un conseil… pendant une semaine

Ne perdez pas une minute de glisse lors de vos prochaines vacances au ski.

On vous partage nos meilleurs conseils pratiques, ludiques ou juste humoristiques pour être dans les starting blocks une fois le confinement levé.

1. Se préparer pour la saison de ski : des cuissots bien costauds !

Pour dire au revoir aux courbatures, pour améliorer vos appuis et votre endurance, et surtout pour éviter de vous blesser, on vous partage 5 exercices pratiques à faire chez vous pour préparer votre grand retour sur les pistes.

1.     Échauffement : pendant 5 à 10 minutes avant d’entamer les exercices de renfo musculaire : rotations des articulations, jumping jacks, montée de genou, talons-fesse…

2.     Entretien du cardio : vous pouvez opter pour le trépident tour du pâté de maison en course à pied, en respectant le rayon d’1km autour de votre domicile. Sinon, la corde à sauter est un excellent moyen de faire monter les pulsations en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.  

3.     Renforcement des membres inférieurs : alternez des séries de squats, de fentes (avant, arrière et latérales) ou de chaise contre le mur. Ces exercices renforceront vos ischio-jambiers, vos fessiers et vos quadriceps.

4.     Gainage : pour éviter les douleurs et blocages au niveau du dos, souvent liés à des faiblesses de la ceinture lombaire et abdominale, nous vous conseillons de travailler votre gainage. On a un faible pour les exos de planche en statique ou dynamique.  

5.     Monter et descendre les escaliers : c’est un très bon exercice qui fera travailler les fessiers, les quadriceps et les ischios, et le cardio !

Nul besoin de vous lancer dans un top-body challenge, l’idée c’est de vous remettre progressivement en selle pour une saison de ski sans accros ni bobos.

Back to basics

2. Revoir les bases du ski alpin

Si Jean-Claude a encore un peu de mal avec le planté du bâton, c’est qu’il n’a pas pris le temps de revoir ses fondamentaux en ski alpin : posture alignée, transfert de poids, amplitude et souplesse des mouvements, etc.   

Quand le moment sera venu de chausser les skis et de faire votre trace, autant le faire avec style, maîtrise et panache. Pour cela, on vous propose une petite remise à niveau des techniques de base du ski alpin : alignement et flexion des hanches, des chevilles et des genoux, poids du corps en avant, inclinaison du corps pour de beaux virages réguliers…

Vous voulez en mettre plein la vue à vos potes ou votre famille ? Oubliez les godilles et révisez plutôt votre position et votre inclinaison pour un carving parfaitement exécuté.

Pour les passionnés de free ride ou de free style, on vous laisse vous inspirer des meilleurs avec les vidéos de skieurs et skieuses emblématiques comme Candide Thovex, Sébastien Michaud ou Marion Haerty.

3. Entretenir son matériel : fartage à coup de rebloch’

Pendant que votre colocataire perfectionne son carving dans sa chambre, faites-vous la main pour farter vos skis avant l’hiver avec le reblochon de la veille. Sa pâte crémeuse graissera allègrement les semelles de vos skis.

Blague à part, l’entretien de vos skis commence avant tout par un rangement optimal à la fin de la saison hivernale. 

Voici quelques bons réflexes à avoir :

  • Ne laissez jamais vos skis dans une housse après une journée de ski, car mouillés, leurs carres rouilleraient.
  • Brossez vos semelles pour éliminer la poussière et les impuretés et rangez vos skis dans une housse étanche.
  • Stockez vos skis dans une pièce au sec.

A quoi sert le fartage et l’affûtage ?  

Le fartage des skis permet d’optimiser les propriétés de glisse de la semelle, pour des descentes encore plus rapides et grisantes. L’affûtage des carres est important pour que les skis accrochent au maximum la neige, et ainsi pour limiter les dérapages non contrôlés.

Si vous avez l’âme d’un.e bricoleur.euse, des kits d’affûtage-fartage sont disponibles dans plusieurs magasins ou sur internet. De nombreux tutos sont accessibles sur la toile pour vous faciliter la tâche.

Sinon, dès votre arrivée en station, nos professionnels de la semelle sauront préparer vos skis à la perfection. Rendez-vous sur cette page pour consulter les magasins de sports aux Gets.

4. Apprendre par cœur le plan des pistes

Vous aussi, ça vous agace de perdre du temps à regarder le plan du domaine à chaque intersection ? Alors, profitez de votre temps libre pour apprendre par le cœur le plan des pistes des Portes du Soleil. 12 stations réparties entre la France et la Suisse, 293 pistes balisées, et 209 remontées mécaniques…Vous avez de quoi vous occuper pendant un petit moment 😉

Vous voulez explorer toutes les vallées et apercevoir tous les sommets ? Vous pouvez déjà planifier et mémoriser quelques itinéraires de glisse. Par exemple, quel est le trajet le plus direct pour rejoindre Chatel ou Avoriaz depuis Les Gets ? Ou pour faire un saut à Morgins ou Champéry en Suisse ?

Lire aussi : Ski safari dans les Portes du Soleil

Êtes-vous aussi incollable sur les noms des sommets alpins du Haut Chablais et du Valais ? Pour épater vos proches, on vous conseille de télécharger l’application PeakFinder ou Peaklens pour identifier facilement les cîmes qui vous entourent.

Le domaine skiable

5. Commencer sa valise à J-15

Maintenant que vous connaissez par cœur tous les recoins du domaine, voici quelques conseils pour préparer votre valise bien en avance et parer à toute éventualité (surtout à celle de l’ouverture des stations de ski, le plus vite possible on espère).

Avant commencer à mettre ses sous-vêtements dans ses chaussures de ski, ne faudrait-il pas faire un inventaire du matos pour cet hiver ? Chaussures, skis ou snowboard, casque, masque, bâtons, protections diverses, sacs à dos, paires de gants : on s’est dit que c’était le bon moment pour s’attaquer à ce joyeux foutoir !

Les autres indispensables

On ne vous rappellera jamais assez le principe des 3 couches pour être au sec et au chaud toute la journée :

  • 1ère couche respirante : évitez le coton et préférez les fibres synthétiques ou la laine mérinos (le must !)
  • 2ème couche thermique de type doudoune ou polaire
  • 3ème couche imperméable et coupe-vent : votre veste et pantalon de ski
  • Chaussettes de ski – prévoyez plusieurs paires
  • Gants ou moufles, sous-gants pour les plus frileux
  • Masque ou visière de ski
  • Sac à dos avec kamel bag, gourdes et pique-nique
  • Crème solaire et stick de protection pour les lèvres
  • Forfait de ski

Sans oublier votre masque ou votre tour de cou normés anti-covid pour les remontées mécaniques et les files d’attente.

Pour rappel, voici les masques / tour de cou acceptés :
– Masques chirurgicaux papiers
– Masques « grand public » à usage non sanitaire de catégorie 1
– Masques « grand public » à usage non sanitaire de catégorie 2

En savoir plus

En bonus : votre flasque de génépi pour vous réchauffer, votre stick à selfie pour les poses Insta, votre caquelon à fondue… Bref, tout ce qui vous fait plai-sir !
Pour les snowboarders

6. S’entrainer à remettre sa fixation arrière le plus vite possible à la sortie du télésiège

En tant que bon skieur, on vous entend râler d’ici sur votre copain Michel qui prend trop de temps pour remettre sa fix en haut de chaque télésiège 😉

Eh bien cette année, que nenni ! Michel a appris une technique infaillible pour remettre sa fix en 2-2 à la sortie du télésiège :

1. Dans la file d’attente en bas du télésiège, il gratte la semelle de la fix pour enlever la neige accumulée.  Il pourra ainsi mettre directement son pied dedans sans gêne.

2. A l’arrivée, il relève le spoiler, écarte les straps, met son pied dans la fix et serre les straps, le tout en glissant prudemment sur sa planche et en évitant les éventuels autres skieurs et petits oursons en file indienne.

Tadaaaaam… En moins de 20 secondes, tout le monde est prêt à repartir !

7. S’exercer à cuisiner une fondue express sur les pistes

Même si vous en êtes déjà à votre 2ème raclette et 3ème tartiflette de la saison, rien ne vaut une bonne fondue savoyarde pour réchauffer les cœurs et les estomacs pendant une journée de glisse intense.

Oui mais… L’horloge tourne, il fait nuit à 17h et vous n’avez prévu que 30 minutes de pause à midi. Voici deux scénarios possibles selon vos envies :  

Option 1 : la réaliste
Vous voulez profiter de chaque instant passé dehors dans la neige ?

Pourquoi ne pas cuisiner vous-même votre fondue express sur les pistes, avec en prime un panorama grandiose ? Au niveau de la logistique, rien de plus simple : un réchaud et une cartouche de gaz, un poêlon, un mix de fromages à fondue acheté dans une épicerie du village, des baguettes de pain et le tour est joué !

Option 2 : la décalée
Vous appréciez rentrer à midi à votre appart pour vous réchauffer un peu ?

On vous suggère le Smoothie tartiflette, prêt en quelques minutes seulement.

Dans un blender, vous mixez deux pommes de terre cuites, un oignon, une poignée de lardons et un demi reblochon. De quoi vous requinquer pour l’après-midi !  

8. Fabriquer un gant de compet’ pour prendre des photos et vidéos à tout va

Filmer un pote qui tente un backflip, immortaliser une descente épique en hors-pistes ou prendre un selfie devant un panorama à couper le souffle : on a tous envie d’avoir des souvenirs mémorables de nos vacances au ski.

Oui mais… On perd souvent un temps fou à sortir son téléphone, enlever son gant, etc. Nous avons LA solution !

Pour dégainer rapidement votre smartphone en toute circonstance, nous avons pensé à un accessoire indispensable : le gant avec ouverture facile pour le pouce. Une autre pépite à ajouter à votre collection d’objets « moches mais pratiques » et que tout le monde vous enviera.

On a bien tenté d’en fabriquer un, et puis on s’est dit qu’on était pas encore prêts à perdre un pouce congelé par le froid.

Toujours plus de conseils & bons plans…