Crankworx Les Gets : du 15 au 19 juin 2016

Les meilleurs vététistes de la planète étaient aux Gets pour s'affronter lors de 5 épreuves phares durant 5 jours !



Whip-Off


Le Whip-Off a donné le coup d'envoi de cette première édition du Crankworx aux Gets.

Presque 100 coureurs invités ont participé à la compétition. Les 20 finalistes se sont éclatés durant une session de 20 minutes, que le commentateur Cam McCaul a désignée comme l'une des plus déjantées auxquelles il a jamais assisté. Même les juges ont eu du mal à élire le vainqueur ! Un seul saut a fait la différence entre les deux finalistes. Malgré l'amplitude de Ryan Howard, Bernardo Cruz a gagné grâce à son style.

 

"Ce Whip-Off est le plus difficile auquel j'ai participé, je n'ai jamais eu affaire à des modules en bois auparavant, c'était vraiment nouveau pour moi", révèle Casey BROWN (CAN). "C'est une expérience qui m'a beaucoup appris. En effet, j'ai dû modifier ma technique de saut car je ne pouvais pas entamer le whip sur le bois. Je n'étais pas en confiance".

 "Sur le premier passage, j'avais un peu peur… c'était ma première fois sur un module en bois, mais ensuite, j'ai pris confiance et j'ai apprécié", a-t-elle ajouté. "En temps normal, sur un saut en terre, on peut se pencher davantage, mais aujourd'hui, avec le bois humide, c'était assez effrayant. Mais on l'a fait".


Chez les femmes, Brown domine la discipline. Elle a remporté les trois dernières compétitions de 2015 et la première étape du World Tour 2016 du Championnat d'Océanie présenté par Spank, à Rotorua, Nouvelle-Zélande.


Résultats Hommes :

1. Bernardo CRUZ (BRA)

2. Ryan ‘R-Dogg’ HOWARD (USA)

3. Louis REBOUL (FRA)

 

Résultats Femmes :

1. Casey BROWN (CAN)

2. Jill KINTNER (USA)

3. Elizabeth REDZBETZ (ITA)





Slopestyle - Best Trick

UNE SEULE FIGURE POUR REMPORTER LE BEST TRICKS DU CRANKWORX LES GETS !



Les athlètes ont opté pour une version condensée sur les derniers modules : le gagnant étant celui réalisant la meilleure figure.

Brett Rheeder explique qu’il tenait à concourir et accumuler des points grâce à cette épreuve. Il a choisi de nous dévoiler un oppo-trick sur lequel il s’était dûment entraîné pour la finale du Crankworx Rotorua, Nouvelle-Zélande, qui a à peine manqué de perfection pour remporter la victoire.


Nicholi ROGATKIN (USA), a quant à lui tout donné sur sa nouvelle figure impressionnante : Le ‘Twister’.

L'athlète a mal jugé sa vitesse pour exécuter sa "rotation 1080" sur le dernier saut et s’est retrouvé au bord du saut, la foule à ses pieds, complètement indemne malgré la chute.

Je suis resté stupéfait, planté au sommet du jump, ne pouvant croire ce qui venait de m’arriver. Au vu de ma réception assez rude, mon épaule ou même pire aurait pu être arrachée. C’était tellement fou que je suis resté scotché debout” a-t-il affirmé.


Comme présenté par le speaker, ROGATKIN est LA référence qui fait progresser la discipline du Slopestyle à l'heure actuelle.

“Au delà du côté technique, il s'agit surtout de m'entraîner le plus possible sur mon vélo et de savoir gérer la pression. Lorsque tu prends le départ de la plus grande compétition au monde et que tu dois sortir tes meilleures figures sur un seul run, il faut tout maîtriser. Il est certain que je vais travailler de nouveaux tricks,” ajoute-t-il.

 

Résultats du Crankworx Les Gets Slopestyle Best Trick :

1. Nicholi Rogatkin (USA) – Le Twister

2. Antoine Bizet (FRA)—Oppo-Cash Roll

3. Brett Rheeder (CAN)—Oppo Cork-720


> Photos du Slopestyle et du Pump Track

 




DH iXS


UNE PREMIERE DANS L'HISTOIRE DE LA DESCENTE DU CRANKWORX LES GETS PRESENTEE PAR iXS



Le dimanche 19 juin a laissé place à un temps pourvu de belles éclaircies, donnant lieu à une course mémorable sur les pentes du Mont Chéry pour cette dernière journée dans les Alpes françaises.

Les riders Morgane CHARRE et Remi THIRION ont su maîtriser le terrain, réussissant après maintes glissades à passer la ligne d'arrivée pour remporter respectivement la victoire.

 “Aujourd'hui, il fallait juste rester sur son vélo… je n'ai jamais vécu de telles conditions dans une descente, (...) je suis heureux d'avoir gagné", affirme THIRION.

CHARRE est ravie de sa victoire et n'a jamais ridé dans un tel tracé : "C'était glissant et difficile de garder sa trajectoire mais j'ai bien aimé, c'était fun".


La Descente du Crankworx Les Gets était sans nul doute la course la plus attendue de ces 5 jours, de part pour son tracé historique mais également pour ses conditions particulières.

En effet, une partie du tracé emprunte la mythique piste des Championnats du Monde 2004, lors desquels se sont affrontés Fabien BAREL (FRA) et Steve PEAT (GBR).


Résultats Hommes :

1. Remi Thirion (FRA)

2. Brendan Fairclough (GBR)

3. Jack Moir (AUS)

 

Résultats Femmes :

1. Morgane Charre (FRA)

2. Emilie Siegenthaler (SUI)

3. Tracey Hannah (AUS)


> Photos de la DH




Les Gets Dual Speed & Style


Highlight Dual Speed and Style :




Pump Track Challenge


Highlight Pump Track :



ACTUALITES


Voir toutes les actualités