Covid-19 : Les Gets s’engage pour votre sécurité.

Pour connaître les mesures sanitaires de la station, cliquez ici.

Sac à dos et saucisson : nos conseils pour réussir vos randonnées

Profiter des plaisirs simples de la marche en pleine nature, découvrir des panoramas exceptionnels sur la chaîne du Mont Blanc et les montagnes environnantes, c’est ça le secret de la randonnée aux Gets.

Que devez-vous emporter dans votre sac à dos ? Quels sont les plus jolis spots pour regarder le coucher de soleil, faire un pique-nique ou planter sa tente ?

Dans cet article, on vous donne tous les bons plans pour vivre pleinement vos futures randonnées. 

Les indispensables à mettre dans votre sac

Préparer un sac pour une randonnée à la journée, rien de plus simple. On connaît vos priorités : vin, fromage et saucisson. Certes, c’est la base mais ce n’est pas tout… On a préparé pour vous une checklist des indispensables pour une journée idéale de randonnée.

Les chaussures de marche : si vous êtes un.e adepte des randos sportives, préférez des chaussures basses et légères avec une bonne accroche de semelle. Des chaussures de trail feront très bien l’affaire. Si vous souhaitez être bien maintenu au niveau de la cheville, optez plutôt pour des chaussures hautes et rigides.

Le sac à dos : Pour une randonnée à la demi-journée ou journée, l’idéal est un sac de 20-30L : assez petit et léger. Pas besoin d’être surchargé pour gambader dans les alpages ou crapahuter sur les sentiers.

La paire de chaussettes technique : Qui ménage sa monture va loin ! Vous l’aurez compris, en randonnée, il est essentiel de prendre soin de ses petons pour marcher plus haut, plus loin. Et ça commence avec une bonne paire de chaussettes, assez épaisse et montant jusqu’à la cheville, pour éviter les échauffements et prévenir les ampoules.

Les vêtements adéquats : Vous devez penser à adapter votre équipement selon la saison et les conditions météo. Été comme hiver, on prend toujours une veste coupe-vent : un classique qui en a déjà sauvé plus d’un de la crise d’hypothermie ! Par temps chaud et ensoleillé, n’oubliez pas de prendre un chapeau ou une casquette, des lunettes de soleil et de la crème solaire. Par temps froid, emportez une couche technique, une doudoune, un bonnet et des gants qui vous seront bien utiles en altitude. Le buff (cache-cou) fait également partie des indispensables pour se protéger le cou ou la tête.

La paire de bâtons : parfois mal utilisés, souvent négligés, les bâtons de randonnée sont de précieux alliés de votre journée de marche. N’hésitez pas à vous faire conseiller pour l’achat de bâtons adaptés à votre pratique. En montée comme en descente, c’est 30 % de pression en moins sur vos articulations. Vos genoux vous en remercieront !
Autre argument intéressant : si votre compagnon de cordée devant vous est trop lent, vous saurez quoi faire pour accélérer le rythme 😉

De l’eau en suffisance : non, vous n’êtes pas (encore) un chameau pouvant parcourir des kilomètres sans boire une goutte d’eau ! Alors pour éviter la fatigue, les maux de tête et les crampes, il est important de bien s’hydrater. Pour une randonnée à la journée, on vous conseille de partir avec minimum 1,5L d’eau par personne et de vérifier s’il y a des points d’eau potable sur le parcours pour remplir vos gourdes.

De la nourriture : on le sait tous, le pique-nique de midi est un moment sacré pendant une randonnée. En plus de votre sandwich, n’oubliez pas de prendre quelques snacks nutritifs pour éviter la fringale en pleine ascension. On a un petit faible pour les compotes, les pâtes de fruits, les barres de céréales ou les fruits frais*.

*Bien que biodégradables, nous insistons sur le fait de ne pas jeter vos déchets organiques dans la nature car ils peuvent attirer des prédateurs (rats…) menaçant les espèces protégées du domaine.       

Lire aussi : TOP 7 des meilleurs spots de pique-nique aux Gets

Une trousse de secours : En cas de petits bobos, on pense à prendre du désinfectant et des pansements. Pour les blessures plus conséquentes (entorse), emportez avec vous une bande de maintien. Sans oublier la crème solaire ! Pour les randonnées plus longues, une couverture de survie n’est jamais de trop.

La lampe frontale : si vous avez pris du retard sur votre itinéraire et que le soleil se couche. On dit merci à tonton Jean-Mi et à son sens de l’orientation pointu qui vous a fait faire un détour de 10km. 

Une carte : vous pouvez emporter une carte topographique, une boussole doublée d’un GPS pour vous la jouer à la Mike Horn mais, en réalité, vous n’avez pas besoin de carte IGN pour découvrir les petits trésors du territoire des Gets ! Il suffit de télécharger le guide des sentiers pédestres des Gets. Vous y trouverez les fiches techniques et tracés de toutes les randonnées du domaine.

Les moins indispensables, souvent lourds ou encombrants mais quand même très chouettes

  • Les jumelles pour scruter les animaux qui se cachent dans la forêt ou au loin dans les alpages. Vous pourrez ainsi faire croire à vos amis que vous avez vu un chamois sur le versant d’en face.
  • L’appareil photo pour capturer les lumières rasantes du soir avec votre nouvel objectif 400 mm de 3 kg.
  • Le caquelon à fondue, si vous voulez craquer un bon repas savoyard face au Mont Blanc !

Si vous préférez être encadré par des professionnels, plusieurs guides de montagne sont disponibles dans la station pour vous accompagner.

Nos spots (plus très) secrets

  • Lever de soleil au sommet du Mont Chéry
  • Coucher de soleil sur la crête du Ranfolly
  • Pique-nique à la Chapelle de Jacquicourt, un site caché dans un environnement superbe et isolé
  • Le panorama le plus fou : marcher sur le sentier des crêtes du Mont Chéry au Mont Caly
  • Prendre un peu de hauteur sur la plateforme du Ranfoilly
  • Bivouac* en 2 versions :
    (1) « Roots » dans un écrin préservé face au Mont Blanc : au sommet du Mont Chéry
    (2) « Chill » avec un accès facile en voiture : au sommet du Mont Caly

* Rappel des règles de bivouac : en tente ou à la belle étoile et pour une seule nuitée entre le coucher et le lever du soleil, soit le plus souvent entre 19h et 9h. Le site de bivouac doit être restitué dans un état impeccable.

Toujours plus de conseils & bons plans…