Que faire aux Gets au printemps ? Découvrir

Préparation et installation de la coupe du monde de VTT aux Gets 

La station des Gets se prépare à accueillir l’élite mondiale du VTT pour une étape de la Coupe du Monde en Haute Savoie dans les Portes du Soleil. Cet événement majeur attire des milliers de spectateurs et de passionnés de VTT venant du monde entier. La préparation et l’installation d’une telle compétition nécessitent une logistique complexe et méticuleuse, ainsi qu’une coordination efficace entre les organisateurs, les autorités locales et les équipes participantes. 

  • Mise en place des zones pour accueillir les équipes participantes

  • Traçage des pistes XCC et XCO

  • Montage de la zone VIP

  • Sécurisation de la piste DH

Sélection du site et planification

L’une des étapes cruciales de la préparation consiste à sélectionner les parcours et les sites pour les différentes épreuves, notamment la descente côté Mont Chéry et les épreuves de XCC et XCO sur le versant des Chavannes. Organisateurs et experts en conception de parcours collaborent pour s’assurer que les pistes soient performantes et que les normes de sécurité soit respectées. Une fois le parcours défini, la planification de l’infrastructure commence, incluant les tribunes, les zones d’accueil des spectateurs, les postes médicaux, etc… 

Préparation de la piste

La préparation des pistes de VTT est un travail intensif qui commence bien avant l’événement. Les pistes doivent être entretenues, nettoyées et aménagées afin de bénéficier de conditions optimales le jour J. Cela implique souvent de réparer les sections endommagées, de lisser les surfaces, de sécuriser les zones à risque et de créer des modules tels que les sauts, les virages relevés et les passages techniques. 

C’est entre 2-3 coups de pelle et de tronçonneuse que nous avons pu poser quelques questions à Léandre Alegri, le responsable de la piste de DH. 

Les Gets : Quel est ton programme à J-7 de la compétition ? 
Léandre : On est sur un programme de sécurisation de la piste au niveau des abords, sur la pose des derniers matelas qui manquent sur des arbres récemment identifiés. On n’a pas le droit au doute donc on rajoute des matelas supplémentaires. On pose aussi les filets pour sécuriser les zones dangereuses où il y a du dénivelé derrière. 

Les Gets : Quels sont les changements et les petites nouveautés de cette année ? 
Léandre : L’objectif de cette année par rapport aux Mondiaux de 2022 est de rendre la piste plus technique et moins rapide. Nous avons aussi renforcé la sécurité des pilotes en posant des filets et matelas supplémentaires. Il y aussi quelques changements au niveau des trajectoires pour amener un peu plus de piquant sur cette Coupe du Monde. 

Les Gets : Au niveau de l’installation, est ce que tu peux nous donner des chiffres ? 
Léandre : Pour toutes les modifications de la piste, on fait tout à la main, cela représente une cinquantaine de jours de travail. Pour les matelas, il y en a une centaine environ et 90 mètres de filet. 

Les bénévoles

La gestion des 200 bénévoles aux Gets représente un défi de taille, mais grâce à une planification et une communication efficace, elle se transforme en un processus fluide et harmonieux. Avant même que les premiers spectateurs n’arrivent, une équipe dédiée travaille en amont pour recruter, sélectionner et attribuer des rôles adaptés à chaque bénévole en fonction de ses compétences et de ses préférences. L’organisation a également en charge la mise en place et la remise des dotations auprès de chaque bénévole et personnes travaillant sur l’événement.