Toutes les infos sur le Pass sanitaire aux Gets.

Les Gets vu et vécu par Ben Expédition Zéro

Ben Expédition Zéro était de passage aux Gets en mars 2020 pour vivre une expérience zéro carbone, zéro déchets, zéro équipement neuf #MadeinLesGets.

Découvrez son récit ci-dessous…

Les Gets enneigés

Le 13 mars, je suis parti passer 4 jours aux Gets, village de charme et station d’hiver et d’été dans les Portes du Soleil. Une parenthèse enneigée, pour continuer à m’entraîner avant mon prochain défi hivernal dans le cadre de mon projet Expedition Zero, une série d’aventures sportives itinérantes pour lesquelles je respecte autant que possible 3 règles : Zéro impact carbone, Zéro déchet et Zéro matériel neuf. Le tout en s’amusant !

Au programme du séjour : sorties à ski de randonnée, au choix dans une neige printanière ou abondante, nuit insolite au Chéry Dôme sous un ciel étoilé, et raquettes au milieu de majestueux épicéas tout de blanc vêtus.

Jour 1 — Rando de printemps direction le Ranfoilly

Arrivés tard la veille, on commence le séjour en douceur avec une première sortie en ski de randonnée direction le haut du Ranfoilly Express. 

On quitte notre appartement douillet, petit passage chez Philippe Sports pour récupérer une paire de peaux et de skis, et c’est parti pour notre première grimpette. Sous le soleil et sur une neige de printemps. On travaille le cardio !

Quelle magie de se retrouver sur les pistes vides, quel calme au milieu des sapins. Après la montée jusqu’aux Grains d’Or, on descend de l’autre côté, croisant quelques skieurs de fond, avant de remonter vers Ranfoilly, bien aidés par le vent qui nous pousse vers le sommet.

Comme annoncé, la météo change et de nombreux nuages sombres et chargés de neige font leur apparition. Mais avant la tempête, l’émerveillement s’offre à nous : une vue imprenable sur toute la chaine du Mont Blanc à notre arrivée au sommet. C’est grandiose !

En savoir plus sur le ski de rando aux Gets

Une fois les clichés photos de rigueur pris, on enlève les peaux et c’est parti pour une descente 100% plaisir. 

Arrivés à bon port, on déchausse et on range les skis. C’est le moment de se dégourdir les jambes à l’appartement autour d’un bon apéro génépi, tomme de montagne et saucisson, le tout acheté en chemin au refuge de Marie-Louise. Un régal pour les papilles !

Jour 2 — Rando d’hiver au Mont Chéry

Depuis hier la neige tombe à gros flocons. L’excitation au réveil après une nuit douillette et réparatrice est palpable : tout est blanc, 30 centimètres de fraîche partout ! Du printemps à l’hiver en une nuit, la magie des Alpes. 

Pour fêter ça, on part sur un nouvel itinéraire, direction le col de l’Encrenaz par le Mont Chéry. Une première grimpette de 600 mètres de dénivelé positif suivie d’une belle descente entre les sapins jusqu’au col. Ces quelques virages dans une neige légère et généreuse sont prometteurs ! On remet les peaux sous les skis et c’est reparti pour une montée express et intense du col de l’Encrenaz au sommet du Mont Chéry. Le vent souffle fort, le brouillard et le froid sont de la partie aussi. Certains s’en plaindraient, moi je trouve cela vivifiant, on se sent vivant !

Arrivés en haut, on enlève les peaux puis en route pour une merveilleuse descente dans un nuage constant de poudreuse. Quelques sauts de cabri, des virages carte postale entre les sapins, une belle gamelle… Le cocktail parfait pour des souvenirs impérissables ! On célèbre cela autour d’un vin chaud au centre du village pour finir la journée en beauté. 

Jour 4 — Balade en raquettes au paradis blanc

Réveil émerveillé dans notre cocon baigné par les rayons du soleil. La neige brille, le décor entre la forêt, le dôme et le chalet d’Amélie, est magnifique. Quelle expérience ! 

Après un délicieux petit déjeuner, on retrouve Laurent de Instant Yourte, accompagnateur de moyenne montagne chevronné et passionné.

On s’équipe chacun d’une paire de raquettes, puis direction la forêt à la découverte de la flore et de la faune qui l’habite. Laurent nous raconte l’histoire des lieux, les anecdotes sur la présence des résistants pendant la Seconde Guerre mondiale, et puis tout simplement la vie de la forêt, les espèces qui y poussent, l’écosystème incroyable des tourbières, de plus en plus fragilisées par l’homme. C’est passionnant. On ressent une envie profonde de transmettre par les émotions son amour et son respect pour la nature et la biodiversité. Il est convaincu que ce respect est ancré dans nos gènes. Il veut le réveiller en nous émerveillant. Sa philosophie de vie ressemble fortement à celle que j’essaye de transmettre à travers mon projet Expedition Zero. Je m’en réjouis !

Et parce qu’explorer la nature, c’est aussi s’amuser, on termine cette promenade par un jeu d’enfants, façon glissade sur toboggan de neige jusqu’au dôme. De retour au parking, il est temps de remercier Laurent, de saluer Amélie une dernière fois et de prendre le chemin du retour, direction Marseille.

Les Gets, c’est fini pour cette année… mais déjà impatient d’y retourner ! 

En savoir plus sur l’activité raquette aux Gets

A propos de l’auteur

Benjamin de Molliens a démarré fin mai 2020 le projet Expedition Zero, des aventures sportives et des défis citoyens simples et inspirants, pour donner envie au plus grand nombre de s’intéresser à l’écologie et passer à l’action. 

D’un côté, il réalise des aventures sportives itinérantes qui respectent autant que possible 3 règles : Zéro émission carbone, Zéro déchet, Zéro matériel neuf. Le tout avec humour ! Il en a réalisé 3 en 2020 (vélo entre Bretagne et Normandie, randonnée à travers les Alpes françaises et stand up paddle le long du canal du midi) et en prévoit 3 autres cette année (ski nordique dans le Queyras, trail running et kayak le long de la Dordogne, voile le long de la côte Atlantique).

De l’autre, il lance des défis éco-citoyens au grand public sur les réseaux sociaux. Le premier, #nettoietonkm, s’est déroulé lors du confinement de novembre. Il est devenu très viral et médiatisé. D’autres défis sont prévus cette année : #boulotvelododo, #passeauvrac, #reparercestgagner… 

Suivez Ben Expédition Zéro